mercredi 24 septembre 2008




Le Salon d’Hercule

Historique :

1682-1710
Le Salon d’Hercule occupe l’emplacement de la quatrième chapelle du château dédicacée en mai 1682.
Coupe de la chapelle de 1682, vers 1684. Paris, Arch. nat., O1 17831

Serment du marquis de Dangeau comme grand maître des ordres de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare de Jérusalem le 18 décembre 1695, tableau d'Antoine Pezey. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, MV 164



Le Maître autel à décor d’anges, de colonnes et fronton s’ornait d’une Descente de croix de Charles Lebrun. Il est à présent dans l’église de Marly (don du roi Louis XIV). La chaire est à présent à Saint Germain en Laye (don du roi au Duc de Noailles).


Maître-autel de l'église Saint-Vigor-et-Saint-Étienne de Marly-le-Roi
Ancien maître autel de la chapelle de Versailles


1710 :

Création d’un plancher au dessus du vestibule bas.1712 : Robert de Cotte commence le décor du « grand salon où débouche le nouveau degré des grands appartements sur la cour royale »

1715 :

Mort de Louis XIV, arrêt des travaux et départ de la cour

1729 :

Reprise des travaux sur ordre de Louis XV, achevée en 1736

Décor :

Sous Louis XIV

Tribunes hautes de la chapelle avec une tribune royale accostée de deux niches vitrées sur écoinçons et deux tribunes latérales.

Décor sculpté de pilastres et d’anges cariatides en gaines, balustrades, corniche à modillons et voussure de comble, projet de plafond peint La chute des anges rebelles par Charles Lebrun jamais réalisé.

Décors des murs :

Sous Louis XV

Décor dans le style des grands appartements, lambris, pilastre de marbres colorés rouge, blanc et vert, bronzes dorés Bronzes de la cheminée (tête d’Hercule, cornes d’abondances et mufles de lion) ciselés par Antoine Vassé, cadres des tableaux sculptés par Jacques Verberckt

Sous Louis Philippe ( Musée de l'Histoire de France à partir de 1837



Peintures :

Le repas chez Simon le pharisien, tableau par Paolo Véronèse (offerte en 1664 à Louis XIV par la Sérénissime République de Venise) placé en décembre 1729


La rencontre d’Eliezer et Rébecca par Paolo Véronèse (achat de Louis XIV à Jabach en 1662) placé en décembre 1729



L’apothéose d’Hercule, plafond peint par François Le Moyne de 1733 à 1736, ce plafond l’une des plus vaste du monde compte plus de 140 personnages de la mythologie :

Hercule vainqueur des vices et des vertus conduit dans l’Olympe sur un char tiré par les génies de la vertu,

Jupiter et Junon lui présentent sa future épouse,

Hébé, déesse de la jeunesseVénus, déesse de l’amour et Vulcain,

Apollon, le génie des beaux-arts et les neuf muses,

Chronos, dieu du temps, Pluton, dieu des enfers,

Neptune, dieu des mer, Mars, dieu de la guerre,

Diane, déesse de la chasse et ses nymphes,

Zéphyr et Flore,

L’Aurore et Iris…

Dans la voussure, trompe l’œil de marbre représentant les douze travaux d’Hercule.


François Lemoyne ou François Le Moine, né en 1688 à Paris où il est mort le 4 juin 1737, était un peintre français. A 13 ans, en 1701, il entre à l'Académie royale de peinture et de sculpture. Il y étudie sous la direction de Louis Galloche et y reste jusqu'en 1713. Reçu en tant que membres de l'Académie en 1718, il y est élu professeur en 1733. Son travail et son talent, notamment exercés à Versailles font de lui le « nouveau Le Brun ».. Mais l'excès de travail et la mort de sa femme le rendent fou. Il se suicide en 1737. Avec lui disparaît la mode des grands plafonds allégoriques. Entre 1733 et 1736 il réalise son chef d'oeuvre :L'Apothéose d'Hercule L'une des plus grandes compositions peintes jamais réalisée. Lieu : Château de Versailles Corps central du château - Premier étage - Grand Appartement du Roi Le salon d'Hercule 480M2, 15M de hauteur au dessus du public, 142 personnages représentant l'Olympe assistent à l'arrivée triomphale d'Hercule : ses douze travaux accomplis, le héros est invité sur l'Olympe, où Jupiter lui offre la main d'Hébé, la France entière admira l'oeuvre. A Versailles, le mercredi 26 septembre 1736, Louis XV se rendit à la chapelle du château pour y entendre la messe. En en sortant, il s'arrêta longuement dans l'immense salon de Marbre. Au milieu de la foule des courtisans, il y examina le plafond peint par François Lemoyne représentant L'Apothéose d'Hercule. Cent quarante deux figures savamment dessinées, une composition originale et d'un coloris clair, la plus vaste que l'on pût alors voir en France : tel fut ce que le roi put découvrir. Louis XV loua le pinceau et le génie de Lemoyne et fit sur le champ de celui-ci son premier peintre. Le cardinal de Fleury enchérit : "j'ai toujours pensé que ce morceau gâterait tout Versailles". La cour applaudissait. L'artiste tenait son triomphe. En ayant conduit à terme cet ambitieux chantier, Lemoyne avait manifestement contribué à faire du grand salon de Marbre l'un des plus fastueux du château et le point d'orgue du Grand Appartement. Un voyage en Italie (Rome, Venise, 1723) l’orientèrent vers la recherche d’un coloris plus clair, et l’usage prédominant de jaunes et de roses constamment rompus lui fit adopter une facture onctueuse, fluide et plus vibrante

On loua longtemps la qualité et la douceur extrême des coloris et des lumières de ce plafond, peint à l'huile sur toile marouflée.


Ameublement sous l'ancien régime :

Sous Louis XV et Louis XVI

- 7 banquettes couvertes de savonnerie

Exemple de banquette à dessus de tapissrie de la Savonnerie



- 5 grandes girandoles à six branches

Exemple de girandoles :



- 5 consoles en bois sculpté et doré faites à « Sujétion »

Exemple de console



Utilisation :

Salle de bal et de réception sous Louis XV et Louis XVI

Voulu par Louis XV, le salon d’Hercule, était par son ampleur, outre le passage obligé du Roi se rendant à la chapelle, le lieu des grandes fêtes royales avant 1789.


Principaux événements qui se sont déroulés dans ce salon :

:26 janvier 1739, Inauguration pour le bal paré du mariage de Madame Elisabeth, fille aînée de Louis XV avec l’Infant d’Espagne

1754, exposition de L’amour se taillant un arc dans la massue d’Hercule par Bouchardon

1769, grand couvert pour le mariage du Duc de Chartres

1778, salle du trône pour la réception de l’Ambassade du Siam1782, salon du trône pour la naissance du Dauphin

2 mai 1789, Réunion des Etats Généraux


Etat muséographique :
Rubrique en cours

Souvenir d'une exposition : Jeff koon à Versailles ( automne 2008 )

Ballon Dog dans le salon d'Hercule

Restauration du plafond :

Histoire d’une restauration


Peu à peu, l'ensemble du plafond se dégrada en particulier l'usage qui fut fait du salon de marbre : 14 000 bougies y furent ainsi allumées lors du bal paré du 26 janvier 1739. Le plafond de Lemoyne en souffrit. En effet, fêtes et cérémonies provoquèrent dans ce magnifique lieu encrassage et dégradation, il fallut plusieurs restaurations du XVIIIe siècle au XXe siècle pour tenter de conserver à l’oeuvre toute sa beauté.

Une campagne de restauration récente vient de rendre à Hercule toute son énergie.

"L'apothéose d'Hercule" - La restauration d'un chef-d'oeuvre de François Lemoyne


http://mecenat.bnpparibas.com/fr/actualites/?Code=PSON-4WCBPG


http://compresse.bnpparibas.com/applis/ComPress/ComPress.nsf/viewAllPRelCodes/PSON-4WCBPG/$FILE/cqepresse.pdf

Sitographie :

http://www.insecula.com/salle/MS00654.html


http://ancre.chez-alice.fr/versailles/visite/visite6.html


http://users.skynet.be/litterature/versailles/hercule.htm


http://www.chateauversailles.fr/fr/un_chef_d_oeuvre_16.php


http://www.aly-abbara.com/voyages_personnels/france/Versailles_Chateau/Pages/Versailles_salon_hercule.html

Mystéres et interrogations :


Il y a quelques années, on a pu voir pendant quelques mois, une arcade garnie d'une mystérieuse porte de bois, dans le vide laissé par la dépose du tableau " le repas chez Simon "de Véronése dans le salon d'Hercule au chateau de Versailles alors en restauration.


Revue de détails :
Le salon d'Hercule - Blog de Berdom
http://berdom.skyrock.com/703.html


Détail du bronze de la cheminée sculpté par Antoine Vassé


Des livres pour en savoir plus :

Rubrique en attente / Recherches en cours


Source principale :
Cette fiche monographique a été établie par :
M de Noisy du forum Connaissances de Versailles - Modifiée et complétée par Admin le 24.09.08
Topic original du 28.02. 06 et discussions :
http://versailles.forumculture.net/les-decors-f31/le-salon-d-hercule-t113.htm

Images : © Agence photographique R.M.N / Ministère de la Culture / Musée du Louvre / Musée Condé Chantilly

Aucun commentaire: