mercredi 29 octobre 2008




Les courtisans et leurs logements au chateau de Versailles

J'aimerais faire partager ma passion pour Versailles et notamment la vie quotidienne qui s'y passait autrefois. Le sujet des logements des courtisans m'interroge particulierement et tombe bien à propos suite à la parution des ouvrages de W.R.Newton, dont son dernier livre " Derrière les façades" excluivement consacré à l'habitat courtisans. ( extrait et sommaire sur notre portail ce trimestre ).
Cet historien américain se révéle étre un digne héritier de Pierre de Nolhac . Nous sommes assez mal renseignés sur la façon dont les gens vivaient sous l’ancien régime à la cour de Versailles.

Les habitants
Il éxistait trois catégories d’habitants à Versailles :

1) Quelques très riches priviélgiés, généralement des princes du sang, des membres de très grandes familles , des « grands officiers de la Couronne » ou de grands dignitaires des maisons royales - possédaient des hotels particuliers , dans la ville de Versailles .
En régle generale, le roi pouvait les héberger comme cela avait été le cas depuis le XVIe siecle, au Louvre ou au chateau de St Germain où l'on note des logements de fonction pour ce que l'on nommait , à la Cour, les " Charges". La famille royale et la cour se partageaient 82 appartements à Saint Germain. Le reste de la cour et les domestiques s'installaient dans le bourg selon lses moyens, mais on préférait vivre à Paris.

2) A l’opposé étaient les « galopins » - c’est à dire les personnes qui ne disposaient d’aucuns logements. Ils venaient de la capitale, et la rejoignait en empruntant d’inconfortables transports.
3) A mi chemin, entre ces deux catégories extréme, étaient les « logeants », c’est à dire les courtisans et les principaux domestiques logés par le roi. Etre logé était une sorte de catégorie sociale recherchée dans le monde de l’ancien régime, particulièrement vital en ce qui concernait la Cour de Versailles.
Ce privilége envié tenait à une fonction ou à la seule faveur royale.
Ceux qui jalousaient cette position ignorait - bien souvent - dans quelles conditions y aller vivre : beaucoup de grands seigneurs ne disposeront - en effet à quelques détails prés - que de deux pièçes habitables .

L’installation de la cour nécessite un espace suffisant car le roi devait loger, à la fois, la famille royale - c’est à dire la totalité des membres de sa famille , ses favorites, le gros de la Cour et le personnel qui allait avec . L’idée établit qui dit qu’un courtisan vit au crochet du roi est une pure invention.Il fallait avoir une fonction pour bénéficier d’un gite octroyé par le roi.Logiquement une charge donnait droit à un logement. On entendait par logement un appartement gratuit meublé pour une certaine catégorie d’habitants, généralement les principales charges de la Couronne et celles des maisons royales. Le logeant pouvait meublait son appartement à sa guise, en utilisant ou en n’utilisant pas le mobilier fourni avec l’espace car les ensembles mobiliers fournis par le Garde Meuble du roi - qui était une administration dépendante de la maison du roi - suivait une hierarchie bien spécifique. Le mobilier était moins précieux que ceux de la famille royale et souvent de seconde main.

Essai sur l'évolution de l’habitat courtisan à Versailles :
L’habitat courtisan de Versailles évoluera suivant les campagnes d’agarndissement du chateau. Nous avons essayé d’en tracer les phases principales chronologiquement : Préalablement, dés le premier chateau de Versailles, il n’y eut pas - à proprement parlé - de courtisans habitant le domaine.
Au temps de Louis XIII, il ne s’agissait comme nous allons le voir, de loger qu’ une suite immédiate et quelques invités personnels. Les premiers chateaux de Versailles n’offraient pas réellement de possibilité de logements. Néanmoins, surtout dés les premiers séjours de louis XIV, le chateau se remplissait de façon exceptionnelle d’une foule de plus en plus grandissante. Tout changera en 1682, avec l’installation définitive de la Cour à Versailles.
Les premiers chateaux comporteront , néanmoins, plusieurs espaces d’acceuil pour cette catégorie d’habitants.Il s’agit maintenant d’en établir l’évolution , avant celles, plus importante de la campagne de travaux de 1678.
Les plans visant à transformer avec l’ampleur que nous lui connaissons aujourd’hui ne seront élaborés par Jules hardouin-Mansart qu’à partir de cette année-là.
Ils concernermont principalement à agrandir considérablement le chateau afin de fournir nombres de logements pour la Cour de France. Auparavant, d’autres travaux - jugés insignifiants par rapport à ceux qui allaient suivre - viseront progressivement , à moindres échelles, à augmenter la capacité des surfaces habitables du chateau. Ill faudra distinguer, pour comprendre chaque agrandissement ordonné, une période déterminée avec une utilisation spécifique de Versailles.
A suivre - Les logements du premier chateau de Louis XIII ( 1624 - 1631)

Images :
La mort de Louis XV entouré de ses courtisans Film Remontons les Champs-Élysées de S.Guitry
La promenade de Louis XIV © RMN / Gérard Blot

1 commentaire:

xavier92 a dit…

site web très sympa.
the versailles tour, travel to versailles and visit versaille by scooter. www.2-wheeltours.com
dommage que le blog est en stand by.